La mémoire des jours

Muralité(s)   L'erreur est urbaine   

"À traîner sous l'orage un jour vient le naufrage"


El Desdichado

Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Etoile est morte, - et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

— il y a 21 heures avec 19 notes
#gérard de nerval  #El Desdichado 
"Ne pensez pas que les êtres qui mordent la vie avec autant de feu dans le cœur s’en vont sans laisser d’empreinte."
Nicolas de Staël, à la mort prématurée de sa première femme Jeannine en 1946.
— il y a 4 jours avec 57 notes
#Nicolas de Staël 
"Il y a dans toute passion un point de rassasiement qui est effroyable.
Quand on arrive à ce point, on sait soudain qu’impuissant à augmenter la fièvre de ce qu’on est en train de vivre, ou même incapable de la perpétuer, elle va mourir. On pleure à l’avance, brusquement, à part soi, dans un coin de rue, en hâte, pris par la crainte de se porter malheur à soi-même, mais aussi par prophylaxie, dans l’espoir de dérouter ou de retarder le destin.
(…)
On attend.
On attend sans pouvoir rien faire, tout à coup dans une contemplation devenue malheureuse.
Ou bien l’amour surgira de la passion, ou il ne naîtra jamais. Il est vrai qu’il n’est pas aisé de désencorceler ce moment pétrifié. Chacun doit franchir cette passe étrange où tout ce qui était découverte au fond de l’âme découvre qu’il ne découvrira plus. Où tout se met à reconnaître."
Pascal Quignard - Vie Secrète

(Source : mabel-longhetti)

— il y a 1 semaine avec 27 notes
#pascal quignard  #vie secrète 
"Quand on n’attend rien, on n’est jamais déçu, pas seulement pour soi mais pour le genre humain."
Pierre Assouline - État limite
— il y a 2 semaines avec 39 notes
#état limite  #pierre assouline 

Soleil, soleil,
N’est ce pas merveilleux de se sentir piégé ?

— il y a 2 semaines avec 12 notes
#hubert-félix thiéfaine 
La prochaine fois que je mourrai

ouimaispastrop:

Plantez-moi le couteau dans le dos plutôt.

Le cœur criblé, les yeux fermés, les doigts gantés…

Je ne veux pas voir la main assassine, la prochaine fois que je mourrai.

— il y a 2 semaines avec 36 notes

Et si nous avons pleuré ensemble ce jour de septembre où nous nous sommes quittés c’est qu’on savait que l’infini tendresse, la mémoire et le téléphone mobile sont peu de chose contre la distance, que tout allait changer

(Source : Spotify)

— il y a 3 semaines avec 15 notes
#music  #spotify  #feuchatterton  #à l'aube 

Masters of Sex - Asterion (S02E07)

— il y a 3 semaines avec 10 notes
#Masters of Sex