La mémoire des jours

Muralité(s)   L'erreur est urbaine   

“Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.”

"Car il lisait comme d’autres prient, comme des joueurs se passionnent pour leur partie, ou comme des ivrognes suivent une idée fixe ; je l’avais vu lire avec un recueillement si parfait, que la manière dont lisent les autres gens m’a toujours semblé, depuis lors une chose profane. […]"

Stefan ZweigLe bouquiniste Mendel, in La Peur

via DeLIGNE | tumblelog

— il y a 3 ans avec 22 notes
#zweig 
  1. lamemoiredesjours a publié ce billet